Notre histoire

La Genèse

Le début de l’aventure…

L’histoire entre Sébastien Loeb et Dominique Heintz débute en 1996. A l’époque, Dominique tombe sur un article des Dernières Nouvelles d’Alsace, mentionnant la participation d’un pilote au « Volant Rallye Jeune ». « J’ai vu cet article qui parlait d’un certain Sébastien Loeb » raconte Dominique Heintz. « Il avait fait le meilleur temps mais n’avait pas été sélectionné. J’ai pris mon téléphone et je lui ai proposé de nous rencontrer. Seb était un jeune très motivé, qui avait la tête sur les épaules. Il était à la fois motivé et humble. C’est ce qui m’a plu ! »

Dominique Heintz a, quelques temps auparavant, monté une association nommée Ambition Sport Auto, avec notamment Rémi Mammosser, un ami d’enfance. Ils vont alors tout faire pour aider ce jeune. L’aventure débute avec une Peugeot 106, en 1997. C’est Dominique qui est le copilote de Sébastien lors du premier rallye. La belle histoire se poursuit, avec le soutien ensuite de PH Sport. Si Sébastien devient pilote Citroën, le chemin des deux hommes ne se sépare pas. « Sébastien m’a proposé d’être son ouvreur, en Championnat de France, puis en WRC. C’est quelque chose de tout simplement fantastique. » Une collaboration qui s’est poursuivi jusqu’en 2011 sur les rallyes asphaltes…

« Créer un team… »

NotreHistoire-2Au fil des années, les deux hommes ont eu envie de lancer ensemble une équipe. « Difficile de dire une date précise, mais entre 2004 et 2005, nous avons commencé à évoquer l’idée de créer un team » explique Dominique. « A l’époque, il fallait laisser le temps au temps, mais nous en parlions régulièrement. Puis c’est devenu de plus en plus concret et Sébastien a éclairci son avenir fin 2011 saison. De mon côté, mon entreprise était capable de fonctionner de manière autonome. C’était le bon moment. »

« Dominique m’a lancé il y a plus de quinze ans et nous avions à cœur de monter ce team ensemble » poursuit Sébastien. « C’est vrai que beaucoup de personnes imaginaient cela en Rallye. Mais de mon côté, j’ai envie de relever de nouveaux défis. J’ai découvert le circuit ces dernières années, que ce soit en prototype, en GT ou en Porsche Cup. J’ai pris du plaisir au cours de ces différentes expériences, que ce soit au niveau de la compétition ou de l’atmosphère qui y règne. Le sport automobile, c’est ma passion et je veux continuer à la vivre, à la partager. »

Après l’officialisation de la création du Sébastien Loeb Racing lors d’une conférence de presse au Castellet fin octobre 2011, le team a été présenté en décembre 2011 à Haguenau, la ville de naissance de Sébastien. Le team s’est ensuite installé en janvier 2012 dans ses locaux à Soultz-Sous-Forêts, en Alsace, où se trouvent les ateliers et les bureaux des différents services. Pour sa première saison, Sébastien Loeb Racing s’est rapidement imposé comme un acteur majeur du GT Tour, le Championnat de France des Circuits FFSA. Tout d’abord en Porsche Carrera Cup France, remportant de nombreuses victoires et les trois titres en jeu, ainsi qu’en Championnat de France GT, avec plusieurs podiums et une troisième place finale. Sur la scène internationale, l’équipe a signé une deuxième place aux 6 Heures du Castellet, et ce pour sa toute première apparition en compétition, en avril 2012. La bonne dynamique s’est poursuivie en 2013 avec un nouveau titre en Porsche Carrera Cup France, ainsi qu’une place de vice-Champion de France GT signée après trois victoires. La structure alsacienne s’est par ailleurs alignée en FIA GT Series, terminant deuxième du classement Teams, décrochant pas moins de quatre victoires avec Sébastien Loeb au volant.

Placée sous le signe de la nouveauté (débuts en ELMS et aux 24 Heures du Mans), la saison 2014 a vu le team jouer, une fois encore, les premiers rôles (victoire aux 4 Heures d’Estoril, 4e place au Mans en LM P2 sur une ORECA 03R) et décrocher de nombreux accessits (2e aux 4 Heures d’Imola, 2e du Championnat de France GT aux classements « Pilotes » et « Teams », 2e de la Porsche Carrera Cup France aux classements « Pilotes », « Gentlemen », « Jeunes » et « Teams »). 2015 était l’année de la reconquête, avec deux équipages engagés en Championnat de France GT et quatre en Porsche Carrera Cup France. Le team confirmait son entrée dans une nouvelle dimension avec une première participation à un championnat du monde FIA, celui des voitures de tourisme (WTCC), confiant le volant d’une Citroën C-Elysée à Medhi Bennani et apportant son soutien opérationnel à Ma Qing Hua, intégré au Citroën Racing, pour lequel roulait Sébastien Loeb himself.
2016 est placée sous le signe de la nouveauté ! Après avoir remporté la Porsche Carrera Cup France la saison dernière, le Team de Sébastien Loeb et Dominique Heintz continue de miser sur la jeunesse. En 2016, le Team alsacien confirme la présence de Tom Chilton pour son programme en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC). Trois Citroën C-Elysée seront engagées. Le Sébastien Loeb Racing évoluera aussi pour la toute première fois en rallye, avec une Citroën DS3 R3 présente dans le Championnat du Monde des Rallyes Junior, et une Peugeot 208 T16 engagée en WRC-2.

Les fondateurs

Sébastien Loeb

AUTO - GT TOUR MAGNY COURS 2012Né à Haguenau (26 février 1974), et après avoir été un gymnaste quatre fois Champion d’Alsace, Sébastien Loeb réalise ses débuts en Rallye en 1995, à l’occasion du « Volant Rallye Jeunes ». Il y participe à deux reprises avant de participer à plusieurs rallyes régionaux en 1997, via l’association Ambition Sport Auto créée par Dominique Heintz et Rémy Mammosser. Elu « Espoir Echappement de l’année », il dispute ensuite durant deux saisons le Trophée « Citroën Saxo Kit Car », qu’il remporte en 1999. L’ascension se poursuit avec des titres en Championnat  de France des Rallyes, Terre (2000) et Asphalte (2001). Cette même année, il est sacré en J-WRC avec la Saxo S1600 et décroche son premier podium en WRC. Il signe sa première victoire en 2002, en Allemagne. Après avoir terminé Vice-Champion, il obtient le graal en 2004 et entame une série historique de neuf titres mondiaux, tous acquis avec Citroën. Trois couronnes sont obtenues avec la Xsara, quatre avec la C4 et deux avec la DS3 en 2011 et 2012. Il devient le premier pilote automobile à être sacré neuf fois Champion du Monde, qui plus est consécutivement. En parallèle, le pilote alsacien a participé à différentes épreuves sur circuit, que ce soit en GT, Porsche Cup, ou encore aux 24 Heures du Mans, terminées à la 2e place en 2006. Sébastien a également remporté trois fois la Course des Champions et la mythique course de côte de Pikes Peak. Il d’ailleurs réalisé un nouveau record le 30 juin 2013, étant le premier, et seul, homme à boucler cette montée de 20 km en moins de 9 minutes.
Après deux saisons en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme avec Citroën, il dispute le premier Dakar de sa carrière en 2016 avec Peugeot et la 2008 DKR16. Il participe aussi pour la première fois au Championnat du Monde de rallycross au volant d’une 208 WRX.

Dominique Heintz

AUTO - ELMS 6 HEURES DU CASTELLET 2012Alsacien de naissance (17 août 1961), Dominique Heintz est passionné de sports mécaniques et c’est par la moto, plus abordable, qu’il débute en compétition. Il se fixe un objectif : prendre le départ du Paris-Dakar ! Il y parvient en 1986. A son retour, il remercie ses partenaires et se fait une promesse : aider un jeune à son tour. Titulaire d’un bac F3 Electrotechnique, Dominique s’engage dans l’armée de terre. Il suit la formation des officiers de réserve et fait une carrière de 21 années, quittant l’armée avec le grade de capitaine. Il entame sa reconversion en créant un garage à Soultz-Sous-Forêts. Durant cette période, Dominique Heintz a participé à différentes compétitions sur quatre roues, dont le MG Trophy. En 1996, il rencontre Sébastien Loeb et tient la promesse qu’il s’était fait dix ans auparavant en le faisant courir via l’association Ambition Sport Auto. L’aventure se poursuit jusqu’en 2002. Depuis, Dominique officie comme ouvreur de Sébastien. C’était d’ailleurs encore le cas jusqu’en 2011. Co-fondateur du Sébastien Loeb Racing, il en est également le team principal.