WTCC – QATAR : LE SEBASTIEN LOEB RACING CONCLUT SUR UN DOUBLÉ, UN TITRE, ET UN PODIUM AU CHAMPIONNAT !

03717016_7589

 

Le Qatar est décidément un pays qui réussit au Sébastien Loeb Racing. Déjà vainqueur l’an passé sur ces terres avec Mehdi Bennani, le team de Soultz-sous-Forêts s’est cette année imposé en course d’ouverture grâce à un Tom Chilton impérial de maîtrise. Cinquième ensuite lors de la seconde confrontation, le Britannique remportait du même coup le WTCC Trophy, tout en concluant sa saison sur la troisième marche du podium du championnat du Monde. Une performance exceptionnelle, face à bon nombre de pilotes officiels, qui vient s’ajouter au succès de l’équipe en WTCC Trophy Teams, entériné depuis Macau. Deuxième de la première manche derrière son équipier après une splendide bataille, Mehdi Bennani était également en lice pour le sacre en WTCC Trophy lorsqu’un accrochage au départ de la dernière course de l’année lui ôtait toutes ses chances. Le Marocain n’en accroche pas moins un podium final mérité au sein de ce classement réservé aux indépendants. Le pilote corse de la formation alsacienne, John Filippi, a également apporté sa pierre à l’édifice pour ce dernier rendez-vous en forme de bouquet final pour le Sébastien Loeb Racing : quatrième en course 1, il a égalé son meilleur résultat obtenu en Chine, signe de sa progression permanente tout au long de la saison.

 

03717016_1406« Autant dire que ce week-end a été fantastique pour moi, s’enthousiasmait Tom Chilton. On a beaucoup travaillé sur la voiture et à chaque fois que je repartais en piste avec, elle était encore un peu plus performante. En course 1, on s’est livré un superbe duel avec Mehdi, très fair-play et j’ai réussi à l’emporter. En course 2, il y a eu un incident dès le premier tour, qui a endommagé ma C-Elysée, mais je suis malgré tout parvenu à rallier l’arrivée au cinquième rang, synonyme de deuxième position en WTCC Trophy. Cette troisième place au championnat, assortie du titre en WTCC Trophy, c’est véritablement un rêve qui se réalise : je vais aller à Paris à la remise des prix de la FIA ! C’est un vrai honneur pour moi. Et tout ça n’aurait évidemment pas été possible sans le soutien inconditionnel du team, de mes parents et de mes partenaires. »

 

03717016_0640« J’étais ravi de conclure la première course au deuxième rang, reconnaissait Mehdi Bennani, car ce meeting au Qatar est un événement important aux yeux du monde arabe. D’autant que la bagarre avec Tom était vraiment sympa ! Hélas, une touchette m’a éliminé d’entrée lors du deuxième départ, et je n’ai pas pu défendre mes chances jusqu’au bout en WTCC Trophy. C’est dommage, on a parfois manqué de réussite cette année, mais c’est la course. Le championnat s’est révélé très disputé jusqu’au bout et avec toute l’équipe, on n’a jamais rien lâché, c’est ce que je retiens. »

 

 

03717016_1380« J’avais bon espoir de signer mon premier podium dans la discipline en course 1, analysait John Filippi, j’avais à cœur même de le ramener à l’équipe, mais j’ai réalisé un très mauvais départ. A partir de là, la tâche s’est compliquée mais je me suis battu sans relâche pour conserver cette quatrième position. Avec la neuvième de la deuxième confrontation, le bilan du week-end est plutôt bon. J’aurais été ravi de signer de tels résultats tout au long de l’année. Le point positif c’est que sur les quatre derniers rendez-vous, la performance était là, j’étais à l’aise aux commandes de ma C-Elysée. C’est de bon augure pour l’avenir ! »

 

 

03717016_1987« Autant dire que ce dernier meeting a été riche en émotions pour nous, se réjouissait Dominique Heintz, co-fondateur du Sébastien Loeb Racing avec Sébastien Loeb. Victoire au général en course 1, consécration en WTCC Trophy pilotes et troisième place au championnat du Monde pour Tom, on ne pouvait guère rêver mieux ! J’aurais simplement aimé pour Mehdi qu’il puisse se battre jusqu’au bout, tandis que John méritait un premier podium, en récompense de ses énormes progrès. Mais tous deux n’ont pas démérité, tandis que Tom a été exceptionnel. Je suis particulièrement fier de toute mon équipe, sans qui nos pilotes n’auraient pu réaliser pareilles performances. Place maintenant à quelques jours de repos, avant de se remettre rapidement au travail, pour faire encore mieux en 2018. »

 

 

RESULTATS :

Course 1 : 1. Tom Chilton (1er WTCC Trophy), 2. Mehdi Bennani (2e WTCC Trophy), 3. K. Gleason, 4. John Filippi (4e WTCC Trophy), etc.

Course 2 : 1. E. Guerrieri, 2. R. Huff, 3. N. Catsburg, 4. T. Bjork, 5. Tom Chilton (2e WTCC Trophy), … 9. John Filippi (4e WTCC Trophy), etc.

Mehdi Bennani, abandon.

CHAMPIONNATS :

WTCC : 1. T. Bjork 283,5 pts, 2. N. Michelisz 255, 3. T. Chilton 248,5, … 6. M. Bennani 234, … 12. J. Filippi 48, etc.

WTCC Trophy pilotes : 1. T. Chilton 138 pts, 2. R. Huff 129, 3. M. Bennani 128,5, … 7. J. Filippi 61 pts, etc.

WTCC Trophy Teams : 1. Sébastien Loeb Racing 175 pts, 2. Münnich Motorsport 128, 3. Campos Racing 109, etc.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire