Un podium et des désillusions pour le Sébastien Loeb Racing sur le Circuit du Nürburgring

Capture d’écran 2018-05-14 à 20.04.04

 

Ce week-end, les pensionnaires du Sébastien Loeb Racing, Mehdi Bennani et Rob Huff, avaient rendez-vous en Allemagne sur la légendaire boucle Nord du Nürburgring pour affronter la troisième manche de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme.

 

Aux volants de leurs Volkswagen Golf GTI TCR, Rob Huff et Mehdi Bennani impressionnent dès les premiers essais et terminent respectivement second et troisième de la première séance, disputée sur une piste humide. La deuxième séance, rendue compliquée par l’arrivée d’un orage encourageant les deux pilotes à assurer plutôt qu’à performer, se termine avec une septième place pour le Britannique et une vingt-deuxième pour le Marocain.

Après une belle bagarre face aux Hyundai i30 N d’Yvan Muller et Thed Björk, Rob Huff débute son week-end en fanfare et conclut sa première course sur la troisième marche du podium ! Parti cinquième sur la grille, le Champion du Monde FIA WTCC 2012 dépasse Norbert Michelisz et assure sa troisième place jusqu’au bout. Handicapé par la pluie lors des essais, Mehdi Bennani ne parvient pas à trouver assez rapidement les bons repères et boucle quant à lui sa première course à la seizième place.

Reconnu comme particulièrement piégeux, le circuit de la Nordschleife n’a pas été tendre avec Rob Huff. Accroché dès le troisième virage par René Rast dans la Course 2, le britannique sort de la piste et parvient non sans difficulté à regagner les stands du Sébastien Loeb Racing. Ralenti par les sorties de piste, Mehdi Bennani termine sa deuxième course en onzième position.

Grâce au travail d’orfèvre effectué par toute l’équipe du Sébastien Loeb Racing, Rob réussit tout de même à prendre le départ de la Course 3 mais, cinquième dans le premier tour, il doit faire face à une perte de puissance et chute progressivement au classement jusqu’à être percuté et envoyé dans le mur. Régulier et en constante progression depuis le début de l’épreuve, Mehdi Bennani accroche la huitième position.

À l’issue de ce week-end, Rob Huff pointe à la sixième place du championnat pilotes avec 82 points et Mehdi Bennani au dixième rang avec 43 points. L’équipe alsacienne conserve quant à elle sa place au pied du podium.

 

« C’était un week-end très difficile sur un circuit compliqué que l’on ne présente plus ! On a énormément travaillé avec l’équipe pour trouver rapidement un set-up et un pilotage conforme à la Nordschleife. Les essais sous la pluie ne m’ont pas permis de trouver les bons réglages à l’issue de la première journée, ce n’est qu’à la fin de la Course 1 que je me suis senti plus à l’aise. Je suis tout de même très satisfait de terminer dans le Top 10 avec des temps qui attestent d’une bonne évolution ! C’est un week-end difficile mais qui se termine sur une note positive… un sacré entrainement avant la prochaine manche qui aura lieu dans six jours à Zandvoort. » Mehdi Bennani.

 

Capture d’écran 2018-05-14 à 20.03.26

 

« Bilan plutôt mitigé pour moi ce week-end comme vous pouvez vous en douter… je débutais pourtant avec un très bon départ et une belle troisième place ! Je n’étais pas si loin de la deuxième place de Thed Björk mais j’ai préféré assurer la troisième position juste devant Norbert Michelisz. C’est pour moi l’une de mes  meilleures courses et ce podium est vraiment une belle récompense pour le Team ! Ensuite, cela s’est un peu compliqué… j’ai été bloqué plusieurs fois lors des qualifications, je n’ai pas forcément réussi à trouver le bon set-up mais je gardais tout de même un bon feeling. Dans la Course 2, je suis heurté assez fort à l’arrière par René Rast et le choc a endommagé mes suspensions. L’équipe a fait à ce moment-là un boulot énorme pour réparer la voiture. Le départ de la Course 3 était plutôt satisfaisant ; septième sur la grille, j’ai rapidement atteint la cinquième puis la quatrième position mais j’ai rencontré un problème de puissance. J’ai fait de mon mieux pour finir la course mais n’ai pas pu éviter de dégringoler dans le classement. Pourtant pénalisé, Norbert Michelisz m’a dépassé en venant toucher ma portière ce qui nous a envoyé tous les deux en dehors de la piste. C’est vraiment dommage pour la mécanique parce que cela aurait pu être évité et j’aurais aimé marquer de gros points pour le Championnat. L’équipe a désormais un gros travail pour remettre la voiture en état avant Zandvoort. J’attends avec impatience de prendre ma revanche ! » Rob Huff

 

Capture d’écran 2018-05-14 à 20.03.54

«  Le week-end se boucle sur un bilan plutôt positif même si les résultats ne le reflètent pas, notamment pour Rob qui a particulièrement joué de malchance ce week-end. La démonstration de la vitesse et de la performance pure de la Volkswagen Golf GTI TCR est très encourageante. La troisième place de Rob en Course 1 le démontre. Avec un peu de chance, il aurait pu en faire de même dans la Course 3. À propos de Mehdi, c’est là aussi prometteur. Il a fallu prendre la mesure du défi que représente le mythique circuit du Nürburgring et malgré la difficulté, il est monté en puissance grâce au travail effectué avec toute l’équipe. La neuvième place finale est encourageante. Je tiens à tirer un grand coup de chapeau à toute l’équipe qui a su réagir en un temps record  et en exploitant de main de maître la réglementation, après la touchette dont a été victime Rob en Course 2. Ils ont tous fait un boulot incroyable pour qu’il soit au départ de la Course 3 avec une voiture compétitive et en parfait état. Il nous reste du travail mais nous sommes sur la bonne dynamique et c’est une donnée relativement importante lorsque l’on sait que la prochaine manche est dans six jours à Zandvoort ! Dominique Heintz (Team Principal, Sébastien Loeb Racing)

 

Prochain rendez-vous du FIA WTCR 2018 pour le Sébastien Loeb Racing à Zandvoort au Pays-Bas du 19 au 21 mai 2018.

 

Capture d’écran 2018-05-14 à 20.03.45

 

Auteur Cedric Fray

0 commentaire

Laisser un commentaire