RALLYE LYON-CHARBONNIÈRES-RHÔNE : LE SÉBASTIEN LOEB RACING POUR CONFIRMER

Team Sébastien Loeb Racing Touquet '17 (6)Des promesses, qui ne demandent qu’à être confirmées. Au rallye du Touquet en effet, pour l’ouverture du championnat de France des rallyes, Charles Martin et Quentin Giordano, les deux sociétaires du Sébastien Loeb Racing, ont laissé entrevoir un potentiel certain. Avec notamment deux temps scratches pour le dernier cité. Alors ce week-end, pour le deuxième rendez-vous du championnat sur les routes du rallye Lyon-Charbonnières-Rhône, les deux hommes auront à cœur de concrétiser par un résultat, leur pointe de vitesse indéniable. Engagé sur la Peugeot 208 T16 du team de Soultz-sous-Forêts, Charles Martin en sera à sa quatrième participation dans le Rhône, tandis que Quentin Giordano, qui retrouvera le volant de sa Skoda Fabia R5 après une pige ponctuelle avec la Lionne à Épernay, dans le cadre de la Coupe de France, n’avait pris part à l’épreuve qu’à deux reprises jusqu’alors, en 2009 et 2013. Face à eux toutefois, l’opposition promet d’être relevée, avec pas moins de quinze autres montures de la catégorie R5 alignées !

« Après ma sortie de route d’Épernay, explique Quentin Giordano, Thomas Roux est contraint à un repos forcé, aussi je ferai équipe pour l’occasion avec un nouveau copilote, en l’occurrence Antoine Paque. Nous avons déjà bien trouvé nos automatismes en essais. La voiture y était d’ailleurs très bien équilibrée. Mais sur cette manche où je ne dispose pas d’une énorme connaissance du terrain, l’objectif sera de rallier l’arrivée, pour ouvrir notre compteur de points aussi bien au Trophée Michelin qu’au championnat, et si possible à une bonne place. »

« J’apprécie tout particulièrement ce profil de routes rapides, assure de son côté Charles Martin, et je suis convaincu que nous allons y prendre beaucoup de plaisir au volant de notre Peugeot 208 T16 ! Nous avons réalisé des tests très constructifs avec l’équipe en amont de la course, aussi le but du week-end sera de jouer les premiers rôles de la catégorie. »

« Après sa mésaventure d’Épernay, analyse enfin Dominique Heintz, co-fondateur de l’équipe avec Sébastien Loeb, Quentin devra évidemment retrouver sa confiance. Mais avec Charles, ils commencent à avoir une bonne connaissance de leurs montures respectives. Je suis donc convaincu qu’ils vont pouvoir aller crescendo et démontrer une nouvelle fois tout le bien que nous pensons d’eux ! »

Premiers éléments de réponse dès ce vendredi 21 avril, avec l’ouverture des hostilités à la mi-journée.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire