PORSCHE CARRERA CUP FRANCE-SPA : LE SÉBASTIEN LOEB RACING DÉJÀ AUX AVANTS POSTES

#911 LAPIERRE Christophe, Team Sébastien Loeb Racing, Course 2 pendant la Porsche Carrera Cup France & GT3 Cup Challenge Benelux à Spa, Belgique, du 3 au 6 mai 2017. Photo : Alexis Goure.En manque de réussite. Pour l’ouverture de la Porsche Carrera Cup France sur le mythique circuit belge, en préambule du championnat du monde d’Endurance, les pilotes du Sébastien Loeb Racing n’ont pas été épargnés par la malchance : ils voyaient tour à tour leurs temps de qualifications être invalidés par la sortie de drapeaux rouges, ce qui allait ensuite influer sur leurs résultats. Valentin Hasse-Clot, l’Espoir Porsche Carrera Cup France 2017, et Joffrey De Narda, le vice-champion 2016, n’en signaient pas moins le troisième et le deuxième temps respectifs de la première et de la seconde session, tandis que Roar Lindland décrochait la pôle position en championnat B pour la confrontation initiale. Signe que la performance était bien là ! Ils confirmaient ensuite en courses : Hasse-Clot terminait méritant 6e de la première, avant d’écoper d’une pénalité pour non respect des limites du tracé, et cédait son bien à De Narda, auteur d’une remontée exceptionnelle depuis la trente-quatrième place sur la grille de départ. Joffrey faisait encore mieux lors de la seconde, en grimpant sur la deuxième marche du podium. L’équipe de Soultz-sous-Forêts se mettait également en évidence dans le championnat B, avec la victoire de Lindland en course 1, et les deux troisièmes places de Christophe Lapierre.

« Ce ne sont pas forcément les résultats escomptés, analysait Joffrey De Narda, mais on s’en sort pas si mal au final. Les qualifications conditionnent le bon déroulement du week-end, or nous n’avons clairement pas eu de chance avec les drapeaux rouges. Reste que notre rythme de course était déjà bon et nous allons continuer à travailler avec le team pour qu’il soit encore meilleur à l’avenir. »

« Pour ma première apparition dans la Cup, reconnaissait Valentin Hasse-Clot, je m’étais mis pas mal de pression. Mais j’ai de suite été rassuré par ma très bonne première qualif. Hélas, j’ai connu deux coups du sort en courses en recevant d’abord cette pénalité, puis en me faisant percuter par un autre concurrent alors que je réalisais une belle prestation dans la seconde course. Ce n’est jamais évident d’accumuler d’entrée un tel retard, surtout sur une saison aussi courte, mais je préfère retenir que j’étais dans le coup. »

« Je ne pouvais rêver mieux que débuter cette saison par une pôle position et un succès, s’enthousiasmait Roar Lindland. L’équipe le mérite amplement, tant elle a travaillé dur pour me fournir la meilleure monture possible ! Je savais en revanche dès l’issue des qualifications que ma deuxième course serait plus difficile, j’ai fait mon maximum pour limiter les dégâts mais ce n’est jamais chose aisée de doubler sur ce tracé, d’autant que nous avons connu plusieurs tours sous safety car. »

« Compte tenu de mon faible temps de roulage jusqu’alors, comparé à mes concurrents, expliquait Christophe Lapierre, je suis plutôt satisfait de mes deux podiums chez les pilotes B. Je vais tout faire pour aller décrocher ce cinquième titre et ce dès le prochain meeting, dans le cadre des 24 Heures du Mans. J’y ai une revanche à prendre : je menais en 2014 avant de commettre une boulette… »

« Nos quatre pilotes ont à nouveau répondu présents, se réjouissait enfin Dominique Heintz, co-fondateur du Sébastien Loeb Racing avec Sébastien Loeb, et si les aléas de la compétition ont fait qu’ils n’ont pas toujours pu concrétiser leur indéniable pointe de vitesse, ils ont confirmé qu’il faudrait compter avec eux cette saison. Je repars de Spa, avec la certitude que nous jouerons encore les premiers rôles dans les quatre championnats, et j’ai bon espoir que nous soyons encore plus compétitifs dès la prochaine confrontation. »

Rendez-vous désormais du 14 au 17 juin prochains, sur le mythique circuit des 24 Heures du Mans, pour le deuxième rendez-vous de cette Porsche Carrera Cup France.

Résultats

Course 1 :

  1.    J. Andlauer, 2. D. Derdaele, 3. F. Latorre … 6. J. De Narda, 7. R. Lindland (1er championnat B) … 10. C. Lapierre (3e championnat B) … 12. V. Hasse-Clot, etc.

Course 2 :

  1. J. Andlauer, 2. J. De Narda, 3. A. Jung … 11. C. Lapierre (3e championnat B) … 20. Roar Lindland (6e championnat B) … 24. V. Hasse-Clot, etc.

 

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire