PORSCHE CARRERA CUP FRANCE – BARCELONE : LE SÉBASTIEN LOEB RACING BRILLE EN CATALOGNE !

Team Sébastien Loeb Racing pendant la Porsche Carrera Cup France & GT3 Cup Challenge Benelux à Barcelone, Espagne, du 28 septembre au 1er octobre 2017. Photo : Alexis Goure.Pour aborder le sprint final, il faut d’abord bien se placer. Cette image cycliste est aussi valable en sport automobile. À Barcelone, pour l’avant dernière manche de la Porsche Carrera Cup France, les pilotes de Sébastien Loeb Racing se la sont parfaitement appropriée, en empochant des résultats de haut vol qui seront peut-être déterminants à l’heure des comptes en fin d’année. Deuxième de la course initiale, avant de terminer au pied du podium de la seconde, Joffrey De Narda effectuait du même coup un très beau rapproché au championnat, tandis que Valentin Hasse Clot, l’Espoir Porsche Carrera Cup France 2017, confirmait toute l’étendue de son talent en s’adjugeant pour la première fois de sa jeune carrière, la victoire en course 2, qui plus est sous la pluie arrivée en cours d’épreuve. Mais les pilotes du team de Soultz-sous-Forêts brillaient aussi en championnat B : pendant que Roar Lindland s’imposait sur les deux manches, Christophe Lapierre terminait à chaque fois en dauphin de son coéquipier, si bien que les deux sociétaires de l’équipe alsacienne devraient jouer le titre ensemble lors de la dernière confrontation.

 

#27 HASSE-CLOT Valentin, Team Sébastien Loeb Racing pendant la Porsche Carrera Cup France & GT3 Cup Challenge Benelux à Barcelone, Espagne, du 28 septembre au 1er octobre 2017. Photo : Alexis Goure.

« C’est tout simplement exceptionnel d’être parvenu à gagner pour la première fois, s’enthousiasmait Valentin Hasse Clot. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. Après être partis sur le sec depuis la première ligne sur la grille, on s’est retrouvé sous la pluie en pneus slicks, c’était chaud, mais je suis parvenu à gérer mon avantage tout en creusant l’écart, en empochant qui plus est le meilleur tour en course ! C’est la suite logique de ce que nous avons accompli avec toute l’équipe depuis le début de saison. J’irai désormais au Paul Ricard, pour le dernier meeting, avec l’objectif d’accrocher la troisième place du championnat et le titre rookie évidemment. »

 

« Dans l’ensemble, c’est plutôt un bon week-end pour moi, avouait de son côté Joffrey De Narda, puisque je me rapproche au championnat. On avait réalisé de très bons essais hivernaux sur ce circuit et on y est d’entrée arrivés bien calés. Avec l’apparition de la pluie, alors que nous étions en pneus slicks, la piste est devenue très piégeuse, mais cela a joué en notre faveur, car ce sont des conditions que l’on aime bien. »

 

« On n’est pas loin du week-end parfait me concernant, reconnaissait Roar Lindland. Je suis très content, car j’ai figuré aux avants postes tout au long du meeting. Après Magny-Cours, on a fait en sorte avec les ingénieurs du Sébastien Loeb Racing de revoir tout un tas de petits détails et cela s’est révélé payant ici en Catalogne. Christophe sera difficile à battre pour le sacre, mais comme on dit, rien n’est fini tant que la ligne d’arrivée de la dernière course n’est pas franchie ! Simplement, au Castellet, je découvrirai le tracé dans sa version longue. »

 

« Avec mes deux deuxièmes places, plus ma pôle position en deuxième course, analysait Christophe Lapierre, le bilan comptable est évidemment très satisfaisant. Je suis en meilleure position après ce meeting que je ne l’étais avant, aussi je n’aurai pas l’obligation de m’imposer au Castellet. Ce week-end, Roar était très rapide, cela va se jouer à pas grand chose entre nous, mais je ne lâcherai rien tant cet objectif de remporter un cinquième titre de champion B me tient au cœur ! »

 

« Encore une fois, se réjouissait enfin Dominique Heintz, co-fondateur de l’équipe alsacienne avec Sébastien Loeb, nos quatre pilotes ont trusté les avants postes, si bien qu’ils se retrouvent tous en mesure d’être sacrés champions dans leurs catégories respectives ! Il va désormais falloir conclure la saison en beauté, en attendant néanmoins je ne boude pas mon plaisir avec ce premier succès de Valentin. Je suis très fier que le Sébastien Loeb Racing ait participé à l’éclosion d’un des plus grands talents de la discipline, c’est aussi ça notre vocation. »

 

Rendez-vous désormais du 13 au 15 octobre prochains pour l’ultime rendez-vous du championnat sur le circuit du Castellet.

 

RÉSULTATS : 

 

Course 1. 1. J. Andlauer, 2. J. De Narda (Sébastien Loeb Racing), 3. A. Güven, 4. F. Latorre, 5. V. Hasse Clot (Sébastien Loeb Racing), 6. V. Beltoise, 7. R. Lindland (Sébastien Loeb Racing) (1er championnat B), 8. D. Derdaele, 9. C. Lapierre (Sébastien Loeb Racing) (2e championnat B), etc.

 

Course 2. 1. V. Hasse-Clot (Sébastien Loeb Racing) (1er Rookie), 2. V. Beltoise, 3. A. Güven, 4. J. De Narda (Sébastien Loeb Racing), 5. R. Lindland (Sébastien Loeb Racing) (1er championnat B), 6. C. Lapierre (Sébastien Loeb Racing) (2e championnat B), etc.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire