Léo Thomas et Renaud Dufour, deux nouveaux ingénieurs au sein de SLR.

Sébastien Loeb Racing continue d’étoffer son staff technique. Deux ingénieurs ont rejoint récemment le team, Léo Thomas et Renaud Dufour. Ils évolueront sur différents programmes dont celui en European Le Mans Series avec la ORECA 03 LMP2.

Renaud Dufour (33 ans) possède une vaste expérience à la fois en Super Tourisme, GT, monoplace et Prototype. Diplômé de l’IPSA, Renaud a débuté par la monoplace, en Formule Renault 2000 puis F3 et Formula Nissan. Après avoir travaillé aux USA avec Alex Job Racing et Optimum G, il a multiplié les expériences en monoplace et GT. Il a été directeur technique de Proteam Motorsport pendant cinq saisons en WTCC, avec à la clé trois titres de Champion du Monde des équipes privées, et une couronne mondiale des pilotes privés. En parallèle, il a également participé au programme Formula Le Mans de DAMS en 2009. Renaud connaît bien la Porsche Matmut Carrera Cup et le GT pour avoir été Directeur Technique du Graff Racing durant six saisons.

Léo Thomas est diplômé de l’ISAT (Institut supérieur de l’automobile et des transports). Après différentes expériences en GT et monoplace, il a intégré le programme Le Mans de Peugeot Sport en 2008, devenant en 2011 ingénieur de piste sur la Peugeot 908 n°8 du trio Minassian/Montagny/Sarrazin. Léo a décidé de rejoindre le team Sébastien Loeb Racing, où il sera en charge de la ORECA 03 en European Le Mans Series.

« Débuté un programme à de partir d’une feuille blanche est toujours intéressant » explique-t-il. « Il y a un mois, il n’y avait pas une clé de 13 dans l’atelier (sourire). Les membres de l’équipe de mécanos ont une belle expérience mais débutent en endurance. C’est un beau défi, d’autant que ce projet s’inscrit sur le long terme. »

Le nouvel ingénieur a été convaincu par les ambitions du team, comme il le confirme : « On sent bien que l’écurie ne veut pas être simplement une équipe de plus, mais une équipe qui compte et qui fait bien les choses. C’est également ma vision des choses. Nous allons recevoir la voiture quelques jours avant la première course : ce ne sera pas facile, mais tout est réuni pour bien faire. »

L’approche reste néanmoins humble : « De nombreuses personnes que je côtoie voient le team comme un favori. Cela étant, nous allons arriver avec beaucoup d’humilité : des équipes comme TDS Racing par exemple, seront redoutables. Nous devrons aller les chercher et non l’inverse. »

Les pilotes de la ORECA 03 du Sébastien Loeb Racing seront confirmés prochainement, le coup d’envoi de la saison étant débuté le 1er avril lors des 6 Heures du Castellet.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire