Le Mans, qualifs 2 &3 : Sébastien Loeb Racing se focalise sur la course…

24H du Mans 2014Le Sébastien Loeb Racing a poursuivi la préparation de sa première participation aux 24 Heures du Mans à l’occasion des deux dernières séances qualificatives. Malgré plusieurs drapeaux rouges et une petite alerte durant la première session du jour, le team a continué la mise au point de sa ORECA 03R n°24. Vincent Capillaire, Jan Charouz et René Rast se sont à nouveau relayés en piste, progressant au niveau chronométrique et travaillant en priorité dans l’optique de la course. Le trio s’élancera de la 11e position de la catégorie LM P2 sur la grille de départ de l’édition 2014.

A 19h, pour la deuxième des trois qualifications, René Rast s’élance au volant de la n°24. Il améliore rapidement son temps de la veille pour grimper à la 8e place. Il progresse ensuite pour se hisser à la 7e position provisoire, étant alors le troisième pilote le plus rapide en piste. La séance est marquée par un premier drapeau rouge après 45 minutes, puis un second après 1h26. C’est alors Vincent Capillaire qui est dans le baquet, mais il est immobilisé du côté de Mulsanne : après un flirt avec le mur de la part de René, une alerte « eau » s’est activée et l’équipe préfère ne pas prendre le moindre risque.

Suite aux précédentes interruptions, la reprise est anticipée d’une demi-heure. C’est Vincent qui se charge de boucler les premiers tours, avant d’être relayé par René puis Jan Charouz. Vincent revient dans le baquet pour les dernières boucles d’une ultime séance placée sous le signe du travail. Le team a décidé de ne pas chasser le chrono afin de poursuivre la recherche du meilleur set-up et ainsi permettre aux pilotes d’évoluer dans une voiture qui leur donne pleinement confiance. Au final, l’équipage de la n°24 prendra le départ depuis la sixième ligne du LM P2.

« Notre séance a été marquée par le léger contact de René avec un mur puis une alerte « eau » et nous nous sommes donc logiquement focalisés sur la préparation de la course par la suite » explique Franck Tiné, directeur sportif. « Nous aurions pu jouer la carte de la performance pure pour avoir une plus haute position sur la grille, mais nous avons continué notre travail sur le comportement de l’auto afin qu’elle soit saine et que les pilotes se sentent à l’aise au volant. Nous restons sur notre faim au niveau du chrono brut, mais nous avons beaucoup d’espoirs pour nos premières 24 Heures du Mans. L’équipe a effectué un gros travail, les trois pilotes sont très impliqués et solidaires. Il faudra d’abord finir et nous ferons les comptes après. Nous misions sur l’esprit d’équipe, la fiabilité et la complémentarité de notre trio. Nous misons sur un esprit d’équipe exemplaire – et nous l’avons prouvé durant les coups de théâtre qui ont jalonné ces séances – la fiabilité et la complémentarité de notre trio. »

Après le warm-up de 9h à 9h45, le départ des 24 Heures du Mans 2014 sera donné à 15h. C’est René Rast qui sera au volant pour le coup d’envoi du mythique double tour d’horloge sarthois.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire