CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES – CRITETIUM DES CEVENNES : CRUELLE DESILLUSION POUR LE SEBASTIEN LOEB RACING

Giordano Fabia R5 Cévennes '17 3Auteur de trois podiums consécutifs et d’autant de victoires au Trophée Michelin, Quentin Giordano est incontestablement l’homme fort de cette fin de saison dans le Championnat de France des Rallyes. Avec le numéro 1 flanqué sur les portières de la Skoda Fabia R5 du Sébastien Loeb Racing, Giordano ne cachait pas ses ambitions avant de s’attaquer aux redoutables routes cévenoles. Le Nancéien profitait d’une séance d’essai organisée quelques jours plus tôt pour valider les différentes solutions techniques. Tous les éléments étaient réunis pour permettre à Quentin de profiter pleinement de son centième rallye. Bien parti dans la première spéciale longue de 30,6 kilomètres, le pilote de l’équipe de Soultz-sous-Forêts pointait en tête aux secteurs intermédiaires avant de se faire piéger et de sortir de la route, l’abandon était inévitable. Dès lors, tout le Sébastien Loeb Racing se mettait en ordre de bataille pour préparer la Skoda Fabia R5 dans les meilleures conditions pour le rallye du Var à la fin du mois pour permettre à Quentin d’aller chercher le titre de Vice-champion de France.

« Comme lors des précédents rallyes, nous avons effectué un gros travail en amont pour préparer cette épreuve. La séance d’essai nous a permis de retrouver nos marques avec Valentin Sarreaud, mon copilote. Nous avons également énormément travaillé pendant les reconnaissances pour appréhender ces routes si difficiles dans les meilleures conditions. Le shakedown d’avant course nous a permis de confirmer toute cette confiance. Malheureusement, alors que nous étions en tête, je me suis fait piéger en sortie de virage et je pars à la faute. Je suis vraiment déçu pour toute l’équipe, nous avions la possibilité de signer une belle performance à Montpellier, nous allons maintenant nous préparer pour le rallye du Var. »

« Le Critérium des Cévennes est l’un des rallyes les plus intransigeants de la saison. Quentin et l’équipe ont su prendre la mesure de cette épreuve avec une préparation très minutieuse, analysait, de son côté, Dominique Heintz, cofondateur de l’équipe avec Sébastien Loeb. Malheureusement, alors qu’il était en route pour signer le temps de référence dans l’ES 1, Quentin partait à la faute et devait abandonner. Il est maintenant très important de se focaliser sur le rallye du Var pour aller chercher cette place de Vice-champion de France pilote. »

Une semaine avant l’ultime rallye de la saison à Sainte-Maxime, le Sébastien Loeb Racing sera à Macao pour disputer l’avant-dernière manche du championnat du monde WTCC les 18 et 19 novembre prochains.

Auteur Jean-Dominique Muselli

0 commentaire

Laisser un commentaire